Assurance habitation : quelles sont les garanties ?

Publié le : 31 décembre 20193 mins de lecture

En cas d’accident, les dommages sont endossés par celui qui occupe la maison. Si jamais, il n’a pas pris d’assurance et que la maison en question ne lui appartient pas, il sera responsable des dommages causés au propriétaire. Grâce à la garantie assurance habitation, il sera indemnisé ou du moins en partie.

Les garanties obligatoires contenues dans le contrat d’assurance habitation

Aussi appelée « garantie tempête », une garantie obligatoire est contenue dans le contrat passé avec l’assureur. Cette garantie est rangée avec les garanties incendies. Dans ce cas, tout ce que la maison subit est alors couvert dès lors que l’accident est dû aux catastrophes naturelles. L’assuré apporte la preuve des dommages afin de bénéficier des avantages de la garantie. Pour plus d’information, visitez le site www.maaf.fr

Si le dommage est causé par le vent, l’assuré doit prouver que le vent a dépassé les 100km/h. Il est également possible de prouver que la maison assurée a été endommagée à cause de l’écroulement d’un bâtiment avoisinant. Toutefois, la réparation sous forme d’indemnisation fournie par l’assureur ne couvre que les dégâts au cours des 48 h suivant le vent.

Les garanties complémentaires aux assurances habitations

Une garantie assurance habitation est qualifiée de complémentaire lorsque l’assuré dispose d’une option au moment de la conclusion du contrat d’assurance. L’assuré doit payer un plus en dehors des frais généraux d’assurances pour l’avoir. À titre d’exemple, les dommages causés aux voisins qui ne sont normalement pas compris dans le contrat d’assurance classique sont couverts par les garanties supplémentaires. Toutefois, la réparation se limite aux mobiliers et les frais d’embellissement de la maison concernée. Si le propriétaire de la maison n’a pas engagé un assureur, c’est le locataire qui se charge des dommages intervenus pendant qu’il occupait la maison. Toutefois, si le propriétaire et le locataire sont tous les deux sont assurés, les assureurs se partagent la réparation. En aucun cas, une double indemnisation ne peut avoir lieu.

Les dommages non couverts par l’assurance habitation

En cas de sinistres, la garantie assurance habitation couvre non seulement les dommages de votre logement, mais aussi votre responsabilité civile. Toutefois, des exclusions exonèrent l’assurance de sa responsabilité. À titre d’exemple, lorsque le bâtiment n’a pas été construit dans les normes imposées par la loi, l’assureur est en droit de refuser de payer tout type d’indemnité demandé par l’assuré malgré le contrat d’assurance. De cette même manière, les plantations et les clôtures ne sont pas couvertes.

Quel est le prix moyen d’une assurance habitation ?
Une assurance habitation protège-t-elle contre les incendies ?

Plan du site